Le Fitness canin et la propioception

Qu'est-ce que c'est ?

La proprioception est la perception consciente ou inconsciente de la position du corps dans l’espace permettant à l’individu d’ajuster instantanément son équilibre. Elle est possible grâce à la présence de nombreux récepteurs situés un peu partout dans le corps et aux voies et centres nerveux. Ces récepteurs peuvent être de différents types et situés en surface comme en profondeur, au niveau de la peau, des articulations, des fibres neuro-musculaires, etc.

Lorsque ces récepteurs sont stimulés, l’information va être transmise au système nerveux central pour être analysé. S’ensuit une réponse motrice qui peut être de différents types selon la stimulation.

Le système proprioceptif est donc continuellement en action car tout changement de position entraîne une adaptation corporelle (équilibre, stabilité), de même que l’exécution d’un mouvement (direction, amplitude, vitesse) ou encore la force nécessaire.

 
   

(résistance à l’effort).

  • Les intérêts d’un travail proprioceptif sont nombreux. En effet, développer sa proprioception va permettre à l’individu de :
  • Augmenter son équilibre favorisant ainsi l’adaptation et la coordination du mouvement
  • Renforcer ses masses musculaires et soutenir ainsi une posture adéquate
  • Mieux percevoir son corps dans l’espace

Pour qui ?

Les exercices de proprioception sont accessibles à tous mais doivent être adaptés selon l’âge du chien, sa race, sa condition physique, etc.

Idéalement, la proprioception se travaille le plus tôt possible chez le chien et tout au long de sa vie pour favoriser une bonne hygiène de vie.

Chez le jeune chien, de courts exercices et petites stimulations favorisent l’éveil neurologique et la perception corporelle. Il est important de relever que le travail proprioceptif est plus opérant et efficace chez le chiot que le chien adulte.

Le chien senior peut être soumis à des pathologies entraînant un déficit neurologique. Travailler la proprioception stimule les différentes voies sensitives et peut ralentir le processus dégénératif dans certaines situations.

Travailler la proprioception avec des chiens en surcharge pondérale ou en rééducation suite à une intervention chirurgicale a également tout son sens.

 

Pourquoi ?

Les exercices de proprioception ont des intérêts et des actions multiples.

La proprioception permet une prise de conscience de son corps dans l’espace et est particulièrement utile pour les chiens qui ont des difficultés à bien percevoir leur arrière-train (c’est souvent le cas des quadripèdes). Franchir des obstacles par exemple, nécessite une très bonne perception de son arrière-train.

Elle permet aussi de prévenir les blessures. En effet, un chien sensibilisé à la proprioception dès son plus jeune âge sera plus agile, il aura une meilleure maîtrise de son corps et la capacité à se rééquilibrer beaucoup plus rapidement en cas de faux mouvement.

Travailler la proprioception permet de gainer le corps et de maintenir une bonne musculature.

 

Comment ?

Il existe de nombreuses possibilités de pratiquer des exercices proprioceptifs, avec ou sans matériel, à l’intérieur ou à l’extérieur permettant de multiples combinaisons pour travailler la perception du corps dans l’espace.

La nature est un espace formidable pour travailler la proprioception : Exercices en terrains variés pour tester différentes textures, profondeurs, dénivelés, obstacles naturels, etc.

  • Pour travailler de manière optimale, certaines règles sont à respecter. Il est primordial de :
  • Adapter l’exercice à la capacité du chien et le préparer physiquement
  • Echauffer avant le travail et laisser un temps de récupération après
  • Augmenter progressivement le temps de travail et la difficulté. En effet, le travail proprioceptif peut être assez intense, il est donc important de commencer par des exercices courts et faciles
  • Renforcer positivement le comportement du chien
  • Diversifier les activités afin de maintenir la motivation et la curiosité du chien

 

Les suites d’une séance

Le chien peut montrer certains signes de fatigue et avoir besoin de se reposer mais en aucun cas être courbaturé ou ressentir des douleurs suite à une séance de travail.

L’apparition de courbatures montre que les exercices ne sont pas adaptés au chien.

 

Prévention

Qu’il soit jeune, en milieu de vie ou senior, avoir une proprioception bien affutée va permettre au corps du chien de réagir beaucoup plus rapidement et s’adapter à son environnement. Le travail proprioceptif a donc un rôle préventif très important tout au long de la vie du chien.

 

Remarques

Un travail proprioceptif ne remplace en aucun cas une prise en charge vétérinaire.